Permutations 2016/2017

En 2017, il y a eu 17 départs pour 9 arrivées dans notre département, ce qui reste bien insuffisant au regard des 70 demandes de mutation.

Cette année-là, seulement 17 collègues ont obtenu leur permutation. Le taux de satisfaction de la Nièvre est certes en légère hausse, à 24.29 % (17,95 % l’an dernier), mais demeure insuffisant. A noter qu’aucun départ n’est enregistré une nouvelle fois vers la Côte d’Or (16 demandes en premier vœu) ! Toutefois, un soulagement pour les collègues demandant le 71 : huit mutations pour la Saône et Loire en 2017 (contre 2 l’année dernière). Un nombre important mais qui reste insuffisant au regard des demandes (20 en premier vœu, 25 tous vœux confondus).

Sur les 20 demandes de collègues nivernais dans le cadre d’un rapprochement de conjoint, 14 collègues ont obtenu leur permutation, soit 70 % de satisfaits, ce qui constitue un réel progrès (29,17 % l’an dernier). Surtout en comparaison avec les résultats nationaux, où moins d’un demandeur sur deux obtient satisfaction (48,96 %, contre 47,28% en 2016).